Zoom- Zoom+ Black contrast Blue contrast White contrast
Francais   Deutsch
Navigation :

Vaccination contre la COVID-19 - Personnes prioritaires

A partir du 18 janvier 2021, la liste des personnes prioritaires pour la vaccination contre la COVID-19 s'est élargie à certaines pathologies graves, dont certaines sont des maladies rares. Les recommandations de vaccination doivent être adaptées au cas par cas si vous êtes porteur de maladies ou comorbidités identifiées comme à très haut risque. C’est pourquoi nous vous recommandons de demander l’avis de votre médecin traitant si vous êtes dans l’une de ces situations ou si vous avez un doute  :

- Obésité (IMC>30), particulièrement chez les plus jeunes
- BPCO et l’insuffisance respiratoire
- Hypertension artérielle compliquée
- Insuffisance cardiaque
- Diabète (de type 1 et de type 2)
- Insuffisance rénale chronique
- Cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans
- Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques
- Trisomie 21

L'ARS précise que cette liste est également susceptible d'évoluer en fonction de la situation sanitaire. En ce qui concerne les personnes qui ont déjà eu la COVID-19, l'ARS explique que "dans le respect des recommandations de la Haute Autorité de Santé, ces personnes doivent pouvoir être vaccinées si elles le souhaitent à l’issue d’une décision partagée avec le médecin. Dans ce cas, il paraît préférable de respecter un délai minimal de trois mois du début des symptômes."

La vaccination, même si elle relève du choix personnel de chaque individu en lien avec son médecin, est aussi importante pour la protection de l’ensemble de la population.

 

Mieux comprendre la vaccination

Les personnes prioritaires à partir du 18 janvier 2021

Liste des pathologies prioritaires par filières

Stratégie vaccinale en France

 

Retour

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Our partners

Logo Ministère SantéCCMRlogoLogo Hôpitaux Strasbourg