English   Deutsch

Navigation :

Interview du mois - Pr Dominique Bremond-Gignac

Tous les mois, la filière SENSGENE vous invite à rencontrer une personne active en son sein à travers une courte interview. Ce mois-ci, c'est le Pr Dominique Bremond-Gignac, Chef du service d’Ophtalmologie, Hôpital Universitaire Necker Enfants Malades, APHP, Paris, qui a accepté de répondre à nos questions.

 Photo Dominique Bremont-Gignac

En quoi consistent concrètement vos activités au sein de la filière SENSGENE ?

Mes actions consistent à diffuser les actions de la filière auprès des professionnels et des patients. Je suis également responsable de la mise en place de la coopération entre le Centre de Référence Maladies Rares (CRMR) OPHTARA et la filière Sensgene.

 

Quelles sont les questions les plus fréquentes que se posent les patients ?

Peu de patients connaissent le Centre de référence Maladies Rares (CRMR) OPHTARA, donc ils ne posent pas spontanément de questions à ce sujet et de plus ils connaissent encore l’existence et la mission des filières.

 

Quels sont les défis les plus importants à relever  pour la filière?

La coordination des différents centres pour faire connaitre les CRMR et la Filière. De plus produire des travaux communs utiles pour les patients fait partie des principaux défis.

 

Et les plus belles avancées ?

La possibilité de se réunir entre CRMR du sensoriel nous permet d’échanger. L’objectif de produire ensemble des recommandations pour les différentes maladies rares et travaux scientifiques de qualité (Centre de référence et Filière) est actuellement en marche.

 

Imaginez, nous sommes en 2030. Dans quel sens auront évolué les recherches dans votre domaine selon vous ?

2030 est à la fois proche et lointain dans le temps. Au-delà des productions de travaux, je pense que nous aurons mis en place de grandes banques de données concernant les patients et leur maladie rare afin de pouvoir mieux comprendre les maladies et leur prise en charge. Nous espérons que la recherche clinique aura été fructueuse et aura apporté de nombreuses solutions thérapeutiques aux maladies rares oculaires.

 

.

Retour

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Nos partenaires

Logo Ministère SantéLogo Hôpitaux Strasbourg